North Sails NEWS

CONSEILS D’ENTRETIEN DE VOS VOILES

Comment bien les protéger

📸 Cate Brown / Block Island Race Week 2019

Il existe de nombreuses façons de prolonger la durée de vie de vos voiles. Voici quelques conseils pratiques d’entretien et de soins de vos voiles, qui peuvent faire partie de votre routine habituelle lorsque vous êtes seul, que vous soyez à la maison ou sur votre bateau. Préserver la durée de vie de vos voiles est important pour prolonger leurs performances et vous pouvez suivre ces recommandations pour protéger votre investissement.

  • Évitez le fasseillement prolongé des voiles. Le fasseillement et les vibrations de la chute peuvent rapidement dégrader les performances d’une voile. Minimisez les déplacements au moteur dans le vent avec des voiles battantes. Après avoir hissé les voiles, coupez rapidement le moteur et dirigez le bateau de façon à ce que les voiles se remplissent au lieu de battre.
  • Utilisez vos voiles dans la gamme de vent pour laquelle elles ont été conçues. Si vous ne connaissez pas les plages de vent recommandées pour vos voiles, contactez votre voilier North Sails.
  • Ajustez le nerf de chute pour éliminer la vibration de la chute (tendez-le juste suffisamment pour stopper le fasseillement). La tension nécessaire évoluera au fur et à mesure que la brise augmentera et que l’écoute de foc sera réglée. Ne tendez pas trop le nerf; si la chute devient « hookée », relâchez le nerf. Un réglage correct du roller de génois pourra également contribuer à limiter les vibrations de chute.
northsails cruising finishing details
📸 Michael Egan/ Egan Images
  • Évitez tout contact inutile entre les voiles et le gréement dormant. Évitez par exemple de relâcher l’écoute de génois trop tardivement dans un virement de bord. Appuyer la chute contre la barre de flèche au vent dans un virement ou au moteur va déformer la chute et peut même déchirer votre voile.
  • Pour lutter contre le raguage, assurez-vous de protéger les extrémités des barres de flèche et vérifiez qu’il n’y a pas de goupilles fendues ou d’autres bords tranchants exposés autour du mât, du pont avant, des filières et des ridoirs. Ceux-ci peuvent raguer ou déchirer votre voile.
  • Assurez-vous que vos voiles ont un renfort supplémentaire dans les zones de raguage potentiel. Des renforts de barres de flèches sur les génois (à recouvrement) et les grands-voiles, ainsi qu’un patch supplémentaire sur les zones de contact avec les chandeliers et radars éventuels montés sur le mât, prolongeront la durée de vie de votre voile.
northsails cruising finishing details
📸 Michael Egan/ Egan Images
  • Lorsque vous quittez le bateau, relâchez la drisse de foc, la drisse de GV et la bordure pour éviter un allongement permanent des guindants et bordures. Relâcher la tension de la latte réduit également la distorsion aux extrémités des lattes.
  • Limitez l’exposition au soleil pendant de longues périodes. Les rayons UV sont l’un des pires ennemis de votre voile. Les génois enrouleurs doivent être équipés d’un matériau résistant aux UV couvrant la bande de chute et de bordure. Si vous rangez votre grand-voile sur la bôme, assurez-vous qu’elle est toujours couverte lorsque inutilisée.
  • Rincez vos voiles à l’eau douce et séchez-les soigneusement avant de les ranger, pour éviter les moisissures et les décolorations dans le spi. Rincez les équipements (œillets, coulisseaux…) à l’eau douce pour éviter la corrosion. Stockez les voiles sèches dans un endroit bien ventilé. Et n’oubliez pas, vous assurer que tout soit sec est aussi important que le rinçage initial. Des voiles mouillées peuvent moisir.
  • Évitez de plier vos voiles toujours sur les mêmes lignes de pliage afin que les petits plis ne deviennent pas permanents.
northsails cruising finishing details
📸 Michael Egan/ Egan Images
  • Éliminez rapidement les taches de moisissure sur les voiles en polyester. Utilisez une solution d’eau de javel légère avec de l’eau et un chiffon doux, puis rincez abondamment. NE PAS UTILISER DE SOLUTION JAVELISEE SUR DES VOILES EN NYLON, EN ARAMIDE OU LAMINÉES.
  • Pour enlever les tâches d’huile ou de graisse, frottez avec du Simple Green ou similaire (nettoyant tout-usage biodégradable) et une brosse douce, puis rincez. Poursuivez avec un gommage au savon doux et rincez pour retirer complètement le Simple Green de la voile. Faites attention à ne pas endommager la voile avec un frottement excessif. Certaines tâches ne peuvent pas s’enlever complètement !
  • L’élimination des taches de rouille est délicate. Nous vous recommandons de contacter votre expert du service certifié North pour un traitement. Nous ne pourrons peut-être pas nous en débarrasser complètement, mais nous pouvons nous assurer que la zone est toujours en bon état de fonctionnement.
  • Rincez régulièrement les fermetures à glissière du sac à voile ou lubrifiez avec un spray silicone.
  • Réparez les déchirures ou dégâts mineurs dès que possible avec un adhésif sensible à la pression (insignia PSA). Évitez d’utiliser du duct tape ou autre ruban adhésif !
  • Vérifiez les voiles de portant en nylon ou polyester plusieurs fois par saison pour les petites déchirures. Repérer précocement de petits trous peut réduire le risque qu’ils ne deviennent plus gros plus tard.
  • Vaporisez des bandes de guindant sur les génois et les grands-voiles en les hissant, en utilisant un lubrifiant de type Mclube. Cela aidera à nettoyer les gorges et facilitera la hissée et l’affalée.
northsails cruising finishing details
📸 Michael Egan/ Egan Images
  • Vérifiez les lattes pour repérer les éclats. Les lattes fendues doivent être remplacées, ou du moins scotchées, afin de ne pas détériorer ou déchirer la voile.
  • Vérifiez les coulisseaux de guindant et autres accastillages pour vous assurer qu’ils soient toujours bien solidement fixés à la voile.
  • Vérifiez les coutures pour vous assurer qu’elles sont toujours intactes. Les UV peuvent rapidement endommager certains fils.
  • Faites inspecter vos voiles par votre expert du service North Sail Certified Service au moins une fois par saison. Une inspection régulière évitera que de petits problèmes ne deviennent plus gros plus tard. Vous pouvez également demander à votre voilerie de vous créer un kit de réparation de voile à bord, pour vos voiles spécifiquement.
  • Tenez un carnet de voile. Photographier régulièrement vos voiles et enregistrer les heures d’utilisation vous aidera, vous et votre voilier, à évaluer votre inventaire de voiles de manière saisonnière. Vos photos de voile peuvent également être numérisées et analysées à l’aide du programme informatique SailScan de North. Contactez votre représentant North pour plus de détails.
northsails cruising finishing details
📸 Michael Egan/ Egan Images