North Sails NEWS

EMMANUEL DODÉ : « JE REVIENDRAI SUR L’EAU AVEC ENCORE PLUS D’ENVIE ! »

Après deux mois de confinement, l’envie de revenir sur l’eau est plus forte que jamais pour le champion de France de Classe A.

Emmanuel Dodé au National de Maubuisson 2019  © François Ollivry

Pour Emmanuel Dodé, champion de France de Classe A*, comme pour de nombreux athlètes, les entraînements sur l’eau et la compétition se sont arrêtés le 17 mars 2020. Après deux mois de confinement, l’envie de revenir sur l’eau est plus forte que jamais pour ce navigant de 40 ans, originaire de Vannes (56) et chirurgien ophtalmologue de formation.

Emmanuel Dodé a connu une très belle saison 2019 en classe A en s’imposant l’année dernière sur de nombreuses régates notamment au National Open de France en octobre et au Critérium National en mai 2019. Il se classe à présent dans le top 10 Mondial (9e).

Ce spécialiste du Classe A devait s’entraîner cet été au Lac de Garde en Italie où les conditions météo sont idéales pour le vol et préparer les Championnats du monde initialement prévus en octobre 2020 à Tampa Bay en Floride (USA). Le programme étant chamboulé et les compétitions à l’arrêt, Emmanuel se concentre sur son autre métier de chirurgien ophtalmologiste afin de redresser la barre de son cabinet au cœur de cette tempête, explique-t-il. Mais il compte bien reprendre les entraînements en adaptant son planning au déconfinement. « J’irai au Lac de Garde pour m’entraîner probablement au printemps 2021. » Et dès cet été, si les mesures gouvernementales le permettent, il espère pouvoir naviguer sur la façade atlantique à Maubuisson ou Cazaux avec un encadrement de haut niveau.

C’est avec une Decksweeper 2F de North Sails qu’il régate depuis janvier 2019, « une voile très polyvalente qui me permet de voler dès 8 nœuds, précise Emmanuel. J’ai remporté le National 2019 dans le petit temps avec cette voile. Mon objectif maintenant est de remporter le Mondial », désormais reporté à 2021.

© François Ollivry

Malgré le report des Championnats du monde, quelques régates en classe A sont pour l’instant maintenues cette année dont une course internationale en Hollande du 4 au 6 septembre (un quatre nations comprenant le national GBR, BEL, GER, NED sur le même spot) et le national de France à Maubuisson du 21 au 24 octobre. « De belles navigations en perspective tout de même ! Ça va le faire », nous confie-t-il avec un brin d’optimisme.

Pendant toute cette période de confinement, il a continué à se maintenir en forme. « J’ai effectué des séances de rameur et de l’entretien avec mon matériel de fitness à domicile; j’ai quasiment tout ce qu’il faut chez moi… ». Et pour joindre l’utile à l’agréable, il a passé beaucoup de temps à faire son jardin avec des brouettes de terre et de graviers à déplacer. « Je ne suis donc pas en reste ! » Il profite de cette période sans précédent pour prendre du recul sur les événements et recharger les batteries. « D‘habitude, j’ai un rythme de vie effréné alors je reviendrai sur mon bateau avec encore plus d’envie et une fraîcheur mentale certaine. »

© François Ollivry

*Le Class A est un catamaran de sport de compétition. Doté d’un mât de 9 mètres et de foils en carbone, il pèse autant que son pilote (75kg) et offres de belles sensations de barre. North Sails développe les voiles de Class A (Decksweeper 2F, Decksweeper 2, V-20 Classic Mainsail) avec Glenn Ashby, Champion du monde et d’Europe 2018.