North Sails NEWS

LA DRHEAM CUP, ÉPREUVE MULTICLASSE ENTRE COMPÉTITION ET CONVIVIALITÉ

Cette grande manifestation sportive rassemblera près d’une centaine de bateaux, toutes classes confondues, et s’adresse aussi bien aux professionnels qu’aux amateurs.

© Thierrey Martinez/ DRHEAM CUP

Première épreuve multiclasse de la saison, la 3e édition de la DRHEAM CUP se déroulera du 16 au 24 juillet 2020, avec un départ de la grande course programmé le dimanche 19 juillet.

Les coureurs s’élanceront sur un parcours inversé par rapport à la précédente édition et partiront de Cherbourg-en-Cotentin pour finir à La Trinité-sur-Mer. Trois parcours sont proposés selon la catégorie de bateau : la Drheam Cup 400, un parcours de 430 milles réservé aux monocoques IRC, Yachts classiques et Figaro Bénéteau – la course est qualificative pour la Solitaire du Figaro 2020 ; la Drheam Cup 700 (parcours de 740 milles) regroupe les Multi50, IMOCA, Class40, Multi 2000 et Open grands monocoques ; enfin la Drheam Cup 1100 accueille une nouvelle classe cette année: les trimarans Ultims (parcours technique de 1100 milles).

L’ensemble de la flotte, soit près de cent voiliers inscrits, fera route vers le sud de l’Angleterre et terminera en Bretagne sud. Les bateaux engagés sur le parcours 700 iront jusqu’à la pointe de l’Irlande tandis que les trimarans passeront par Wolf Rock, l’île de Man et le Fastnet. On citera la présence des navigants Franck Cammas et Charles Caudrelier à bord d’Edmond de Rothschild, Thomas Coville sur Sodebo Ultim 3 et Yves Le Blevec aux commandes d’Actual Leader. Gautier Valentin naviguera sur son classe 40, Banque du Léman. Armel Le Cléac’h (Banque Populaire), Lois Berrehar (Bretagne CMB Performance), Vincent Riou (Capmar) et l’Anglais Sam Goodchild (Leyton) comptent parmi les coureurs de la classe Figaro Bénéteau 3.

Gautier Valentin sur son Class40 Banque du Léman (plan Manuard)

La DRHEAM CUP, désignée également sous l’appellation Grand Prix de France de Course au Large, a lieu tous les deux ans. Elle a été créée en 2016 à l’initiative de Jacques Civilise et est organisée en collaboration avec le Yacht Club de France, club support de la course, l’UNCL, le Yacht-Club de Cherbourg et la Société Nautique de La Trinité-sur-Mer.

L’ADN de cette course repose sur trois axes majeurs :

Compétition : faire de cet événement une épreuve sportive de référence dans la catégorie des grandes courses au large, comme la Rolex Fastnet Race, courue les années impaires, là où la DRHEAM CUP a lieu les années paires. Une course de haut niveau, technique à souhait, avec plusieurs parcours adaptés à chaque classe de bateaux.

Partage : ouvrir la compétition à tous, amateurs comme professionnels, hommes et femmes, tout âge, toutes catégories de bateaux et formats multiples que ce soit en solitaire, double ou en équipage.

Fête : une manifestation festive et conviviale où passionnées et ténors de la course au large s’affrontent durant une semaine.

Cette année, en raison de la crise sanitaire, le nombre d’équipiers sera réduit au minimum nécessaire pour mener le bateau en mode course, et la fête populaire, qui accompagne traditionnellement les grandes courses à Cherbourg-en-Cotentin, n’aura pas lieu.