North Sails LOFT NEWS

COMMUNIQUE DE PRESSE

North Sails prêt à relever le défi de la Volvo Race 2017/2018

© Amory Ross / North Sails

A retenir dans ce communiqué :

  • North Sails fournisseur exclusif de voiles de la course depuis 2014
  • 100% du jeu de voile désormais réalisé en 3Di
  • Une équipe impliquée sur le plancher… et sur l’eau

A l’instar de l’America’s Cup et des Jeux Olympiques, la Volvo Ocean Race est un événement nautique international majeur. « C’est sans aucun doute la course la plus exigeante pour le matériel, qui est sollicité à 100% tout autour de la planète, détaille Greg Evrard, PDG de North Sails France. Il est donc logique que North Sails, leader mondial, soit depuis toujours impliqué dans cette course. Les meilleures équipes cherchant à s’équiper des meilleures voiles possibles ont ainsi choisi North Sails depuis des décennies. Aussi, comme sur l’America’s Cup, des dessinateurs et maîtres voiliers des équipes North Sails ont pendant des années été détachés au sein des équipes participant à la Volvo Ocean Race. Finalement, c’est assez naturellement que North Sails a été choisi depuis 2014 pour être le fournisseur de voiles exclusif de la course, les voiles étant devenues monotypes. »

Pour North Sails, c’est la reconnaissance de la qualité et de la fiabilité de ses voiles en 3Di, mais également un sacré défi : celui d’entretenir les voiles et de garantir une monotypie stricte.

C’est Gautier Sergent, Directeur de North Sails 3D Manufacturing et surtout dessinateur reconnu et expert es 3Di qui a conçu le set de voiles des VOR 65 en tenant compte des retours des équipes à la fin de la dernière édition courue. Toutes les voiles sont moulées aux USA et finies en France ou aux USA. Une expérience unique qui permet de concevoir des voiles de très haute qualité, désormais destinées à un public plus large. « Les qualités de la technologie 3Di – disparition du risque de délamination, voile composite beaucoup moins sensible aux UV, profil plus stable à matériau équivalent, forme initiale de la voile conservée plus longtemps – étaient idéales pour répondre aux exigences de la Volvo Ocean Race, explique Gautier. Aussi, il nous a semblé évident de l’intérêt de la rendre accessible au plus grand nombre, sous différentes formes, la plus récemment lancée étant le 3DiNordac, destiné aux bateaux de croisière : le même process de fabrication – voile composite filamentaire moulée – est donc adopté pour des voiles de croisière en utilisant le polyester à la place du dyneema, du kevlar ou du carbone. Les voiles en 3Di sont beaucoup plus durables par rapport à des voiles à membrane ou panneaux : elles sont en effet fabriquées à partir de filaments de composite, sans couture ni collage de panneaux et sans film plastique. Ceci explique aussi pourquoi elles sont plus légères, plus solides et plus stables. Ces caractéristiques conviennent parfaitement aux navigants qui se confrontent sur l’une des courses les plus exigeantes au monde. Le 3Di a d’ailleurs été lancé dès l’édition 2011/2012 de la Volvo Ocean Race. Depuis, le 3Di ne cesse d’évoluer, de s’adapter à différents usages (voiles de portant par exemple), ce qui fait que pour l’édition à venir, 100% des voiles seront en 3Di. Pour cette prochaine Volvo Ocean Race, les équipes naviguent encore sur des monotypes et c’est encore une fois North Sails qui a été choisi comme fournisseur officiel des voiles… Plusieurs éléments ont changé en 2017-2018 et plus  particulièrement  le parcours : il y a en effet plus d’étapes dans le Grand Sud. Pour simplifier la logistique et la jauge, les équipes auront le droit d’utiliser deux jeux de voiles composés de huit unités pour un total de seize voiles. »

Différents types de 3Di sont utilisés dans un jeu de voiles : toutes les voiles dites “plates” sont en 3Di RAW tandis que leA3 et le FR0 qui sont les voiles de portant, sont en 3Di FORCE. A partir des retours de la dernière Volvo, une voile spécifique, le J0, a été développée. Il s’agit d’une voile gréée en tête de mât, amurée sur le bout dehors et sans recouvrement, se voulant être la plus polyvalente possible. Les premiers essais ont donné satisfaction aux équipes. L’autre évolution a été réalisée sur leA3, le gennaker de tête. Autrefois fabriqué en en cuben fiber, il est désormais réalisé en 3Di FORCE, plus stable, ce qui permet d’accroître la plage d’utilisation de la voile et la capacité d’accélération du bateau sans compromettre la fiabilité de la voile.

L’engagement de North Sails dans la Volvo, c’est aussi une histoire d’hommes : « les hommes de North Sails ne font pas seulement du design et de la vente de voiles, assure Bruno Dubois, Project Manager du Dongfeng Race Team : ils passent beaucoup de temps sur l’eau avec les clients. Cela fait une grosse différence et c’est aussi l’une des raisons pour lesquelles North Sails est aussi populaire. S’il n’y avait pas ce type de relation basée sur le suivi constant, la continuité et la fidélité, cela ne fonctionnerait pas aussi bien. Les teams managers et les responsables techniques des équipes ont une relation particulière avec les membres de North Sails, qui les suivent de près à terre et en mer. Ce n’est donc pas juste une histoire de produit mais aussi d’hommes et de femmes. »

© Ainhoa Sanchez / Volvo Ocean