North Sails LOFT NEWS

September 6, 2018

OPTIMIST – C’EST LA QUE TOUT COMMENCE

Tous les marins du monde ont débuté sur cette coque de noix et c’est à son bord que les gamins y apprennent les premiers rudiments de la navigation avant de tirer, à sa barre, leurs premiers bords en régate. L’Optimist représente bien évidemment un marché important également pour North Sails, mais paradoxalement aussi compliqué que le bateau est simple.

“L’impact faible du matériel dans la performance, le niveau extrêmement élevé et resserré et la sensibilité forte aux” effets de mode “de cette classe, en sont les principales raisons”, explique Gaëtan Aunette, le spécialiste du One Design en France chez North Sails.

“Pour autant North Sails est toujours demeuré aux avant-postes mème si en France par exemple, nous avions un peu perdu le leadership ces dernières saisons. Mais avec l’arrivée il y a 2 ans de nouveaux modèles américains (MZX4 et MZX5) et japonais (R1, R2 et R4), nous avons refait une partie de notre retard et nous recommençons à gagner des régates. Plus que dans toute autre discipline, le rôle des entraineurs et des prescripteurs est également fondamental : ils doivent pousser à la performance tout en développant la passion et favoriser l’épanouissement des enfants. En cela quelqu’un comme Michel Gaveau est très important pour nous. Il fait partie de ces personnes « qui comptent » dans le paysage de la voile légère en France et plus particulièrement dans le Sud où il opère à la fois comme consultant mais également comme revendeur North Sails One Design.”

L’espoir à suivre : Zou Schemmel

Issu d’une famille de régatier en voile légère, Zou est dans le top Ten français et a participé fin aout au championnat du monde à Chypre où il a terminé XXПme sur xxx, avec notamment une manche de 4, ce qui lui permet d’être en rond Or. Il navigue en North Sails depuis le début de sa courte carrière et utilise une voile R2.

Zou Schemmel : “Je suis content de mes voiles. Je vais super vite avec, surtout au portant, et j’ai de bonnes sensations.”